Publié : 23 novembre 2015

C’est bien juste avant la récré

En ce moment, on travaille sur la mythologie grecque. On se trouve dans le labyrinthe du minotaure.Thésée est en train de le combattre. Cela fait un peu peur car on ne connait pas l’issue du combat, sauf si on a déjà lu les livres.

- Arrête de rêvasser ! dit la maîtresse.

Mais on rêve toujours. On n’a pas envie de lire ni d’écouter d’ailleurs, on préfère s’évader car cela nous emmène là où l’on souhaite. On retourne au bateau ; le voyage est long mais on prend du plaisir.

On monte au plus grand mât et on s’envole au-dessus de l’océan, bleu comme le ciel. Aucun nuage à l’horizon. On demande au vent de nous emmener plus haut et plus haut encore. On suit les oiseaux, on aime s’envoler avec eux. On voit le bateau en-dessous de nous. Il vole aussi sur la mer bleue et plus bas, on voit l’équipage.

On est encore loin de l’arrivée. Le vent nous porte toujours. On aime bien voler. On voit loin à l’horizon depuis le ciel mais on n’aperçoit pas l’île. Les oiseaux nous suivent toujours sur cette mer bleue, impressionnante par la taille. Mais on redescend quand-même sur le pont du bateau et les oiseaux nous suivent car on les a aidés à ne pas se perdre, à rester grouper et à lutter contre le vent. Un peu plus tard, on arrive près de la côte. Le temple ne semble pas abîmé et on ne perd pas courage.

- Réveillez-vous, c’est l’heure de la récréation !

Enfin, on a débarqué. C’est bien juste avant la récré !

Alexandre