Publié : 1er janvier 2014

Georges Vauclin, ancien marin pêcheur

Jeudi 17 octobre, un ancien marin-pêcheur est venu à l’école nous présenter son métier mais aussi quelques végétaux et animaux marins.
Georges Vauclin est entré à l’école des mousses à l’âge de 14 ans ; il a fini sa carrière comme patron de pêche à bord d’un chalutier. Il travaillait environ 500 heures par mois (16 à 18 heures par jour) et pêchait dans la Manche et à l’entrée de la Mer du Nord. Sa plus grosse pêche fut 40 tonnes de poissons en 4 jours, du merlan et de la morue principalement.
Il a rencontré dans la mer beaucoup de pollution : machine à laver, bidon de peinture … et même un semi-remorque !

Présentation de végétaux et d’animaux marins :

Les algues laminaires poussent le long des
côtes mais dans des zones plus profondes
car il leur faut de la hauteur pour se développer.

Les tourteaux : s’ils ont une patte prise dans les
rochers, une autre repousse. Ils s’alimentent de
petits poissons. Ils vivent sur les côtes et en semi
profondeur. Ils migrent au printemps pour
rechercher les zones plus profondes de l’Atlantique.

Les seiches : au printemps, elles viennent
pondre sur la côte. Leurs œufs ressemblent
à des raisins noirs. Après la ponte, elles meurent.

La raie : c’est un ovipare. L’œuf est pourvu
de deux antennes qui servent à s’accrocher
dans le fond de la mer.

Les étoiles de mer sont les ennemies de
la coquille Saint Jacques car elles mangent
l’intérieur quand elles arrivent à s’infiltrer dedans.

Le corail est un animal formé de micro-organismes.

Puis, Georges Vauclin nous a présenté des nœuds marins comme le ½ nœud, le nœud en 8, le nœud plat, le nœud de vache, le nœud de pêcheur et le nœud d’écoute. Nous avons même réalisé quelques nœuds avec lui ; ce fut un plaisir de repartir chacun avec ce petit savoir-faire. Merci à Monsieur Vauclin pour ce moment de partage !

A l’issue de cette visite, Gabin a réalisé des panneaux, présentés sur un filet de pêche. Nous l’avons accroché sur notre mannequin !

Portfolio automatique :

Répondre à cet article

1 Message