Publié : 24 novembre 2016

Laurence, des Sabots d’Hélène

Lundi 21 novembre, Laurence de l’association des Sabots d’Hélène est venue à l’école pour nous parler des énergies renouvelables (énergies solaires, éoliennes, hydrauliques ) et les énergies non renouvelables (les énergies fossiles avec le gaz, le pétrole et le charbon).
On a parlé de " l’enquête à la maison" et on a constaté que les élèves de la classe se chauffent à l’électricité et au bois. Ensuite, on a fait 4 jeux :

1/ Etes-vous au courant ?
On appuyait sur des interrupteurs qui nous indiquaient :
si c’ était une énergie renouvelable
si ça polluait
si ça faisait des déchets
si l’énergie en question était présente en Normandie
On a appris que notre électricité provenait surtout de l’énergie nucléaire et que ça produisait des déchets radioactifs.

2/ Bien au chaud.
On devait placer des personnages devant leur maison en s’ aidant d’ indices.
Par exemple : je me chauffe grâce à la chaleur du sol.
C’était Ela Pompet pour la géothermie.

3/ Au bord de l’épuisement.
On devait mettre des jetons dans des boîtes : renouvelables/non renouvelables .
On a constaté qu’ il y avait d’ avantage d’ énergies non renouvelables et qu’ il fallait donc éviter le gaspillage. On a appris qu’il nous restait environ 40 ans de pétrole, 60 ans de gaz et un peu moins de 300 ans de charbon.

4/ Toujours +
On devait estimer le nombre de voitures, le nombre de personnes et la consommation de l’ énergie au fil du temps : de nos grands-parents jusqu’en 2036. On a prévu que tout augmenterait.

En conclusion, on a compris à travers ces jeux, que nous devions éviter le gaspillage des énergies et penser à développer les énergies renouvelables.

Maeliss, Lalie

Portfolio automatique :